05/09/2023
Article

Dropshipping : Ce qu’il faut savoir avant de lancer son activité

Se lancer dans le dropshipping (ou « livraison directe ») est un pari qui séduit de nombreux entrepreneurs. Le e-commerce est en effet un secteur en pleine croissance, et la voie du dropshipping semble favorable pour débuter. Ce modèle offre de nombreux avantages, et principalement celui d’alléger les contraintes de gestion opérationnelle. Mais attention, réussir en dropshipping impose de relever certains défis. Explications.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est le modèle commercial qui consiste à déléguer la fabrication, le stockage et la livraison des produits. Le e-commerçant, en dropshipping, se concentre en effet uniquement sur la vente en ligne du produits. Concrètement, les transactions se déroulent en 3 étapes :

1.    Un client commande un produit sur le site de e-commerce d’un distributeur.

2.    Le distributeur transmet la commande à son fournisseur.

3.    Le fournisseur fait livrer le produit au client.

Le e-commerçant, a priori, se contente de faire du marketing digital : il promeut sa boutique en ligne pour attirer des clients et les inciter à l’achat. Les contraintes et les coûts liés à la gestion opérationnelle de la boutique en ligne sont évités.

Les avantages et les défis du dropshipping

Le dropshipping est un modèle économique attractif, car il offre deux avantages de taille : l’entrepreneur peut débuter en dropshipping avec des moyens financiers limités, et sans investir tout son temps dans son nouveau projet d’activité.

  • R&D, production, location d’un entrepôt de stockage, rémunération de la main d’œuvre… l’entrepreneur qui choisit le dropshipping économise de nombreux coûts. Ce modèle de e-commerce est donc une voie intéressante pour se lancer dans l’entrepreneuriat ou tester une idée, car les risques financiers sont limités.
  • Le dropshipping permet également d’économiser du temps. La gestion des stocks et l’envoi des colis, en effet, sont des tâches chronophages au moment de débuter en e-commerce. Se lancer dans le dropshipping permet de déléguer ces tâches, pour gagner du temps. Pour l’entrepreneur qui exerce seul, ce modèle offre la possibilité de garder si besoin une activité annexe, le temps de réaliser suffisamment de bénéfices.
  • Autre avantage majeur du dropshipping : comme il ne fabrique ni ne stocke les produits, le e-commerçant peut proposer un nombre illimité de références dès lors qu’il dispose d’un site de e-commerce. C’est un bon moyen d’augmenter ses bénéfices, mais aussi de tester de nouveaux produits à la vente.

Le dropshipping réduit la prise de risque à plusieurs égards. En contrepartie, il est important de connaître les défis liés au dropshipping.

  • Le modèle permet de débuter à moindre coûts, mais les gains sont réduits en conséquence. Si vous vous contentez de proposer une plateforme de vente en ligne, en effet, vous ne pouvez vraisemblablement pas prétendre à encaisser des marges bénéficiaires élevées. Pour générer du revenu, il faut donc être patient, et miser sur de gros volumes de vente.
  • En dropshipping, vous êtes étroitement dépendant de vos fournisseurs. Si le produit ne satisfait pas le client ou si le délai de livraison n’est pas respecté, par exemple, c’est votre e-réputation qui est en jeu alors que vous n’êtes pas directement responsable de ces aspects. Vous devez travailler avec des partenaires de confiance : vos choix sont cruciaux.
  • Les avantages du dropshipping sont tels que le modèle attire un grand nombre d’entrepreneurs. Pour faire sa place, et s’assurer de vendre, il faut donc se démarquer de la concurrence. Votre expertise en marketing digital, le cas échéant, peut faire la différence. Vos choix stratégiques en tant que chef d’entreprise sont également déterminants de votre succès.

Se lancer dans le dropshipping en 4 étapes

#1 Identifier un marché et un produit

Le e-commerce est un secteur économique porteur, et le modèle du dropshipping se développe à vitesse exponentielle. Résultat : vous êtes en concurrence avec de nombreux entrepreneurs. Pour vendre en ligne, vous devez vous démarquer des nombreux autres sites de e-commerce.

  • Réalisez des études de marché et fiez-vous à votre instinct d’entrepreneur pour identifier un marché pertinent. Parmi les secteurs d’activité les plus propices au dropshipping : les vêtements et les gadgets, les produits animaliers et la puériculture.
  • Choisissez des produits qui vous différencient. Si vous êtes le seul à commercialiser un produit, vous créez de l’engouement pour votre site de e-commerce : vous attirez plus facilement votre clientèle.

#2 Choisir des fournisseurs fiables

Vous êtes très dépendant de vos fournisseurs, dans la mesure où ce sont eux qui ont la main sur la fabrication et le stockage des produits, et sur l’expédition des commandes. Le choix des fournisseurs est donc une étape centrale au moment de vous lancer dans le dropshipping.

Pour éviter les pièges :

  • Ne vous fiez pas aux promesses utopiques. Certaines entreprises se spécialisent dans la fourniture de produits à destination des sites de e-commerce en dropshipping, et usent de pratiques déloyales pour attirer les entrepreneurs. Si les volumes de ventes et les gains potentiels semblent irréalistes, le fournisseur n’est vraisemblablement pas un partenaire de confiance.
  • Renseignez-vous de manière approfondie sur la réputation des fournisseurs. N’hésitez pas à leur demander les coordonnées de leurs clients, et contactez-les de manière à vérifier le professionnalisme des fournisseurs.
  • Pour faciliter la gestion des aspects juridiques et administratifs, de la contractualisation à l’expédition des colis en passant par la communication, privilégiez des fournisseurs de l’Union Européenne (UE). Vous contribuez ainsi, en outre, à préserver l’environnement en misant sur un circuit court.

#3 Sécuriser les aspects légaux

Pour démarrer une activité de dropshipping, vous devez créer une entreprise : entreprise individuelle ou société. En tant que e-commerçant, vous devez être conscient de vos obligations légales, et notamment :

  • Votre obligation d’information précontractuelle en vertu de l’article L221-5 du Code de la consommation vous impose de rédiger des fiches produits  fiables. Veillez à cet effet à obtenir le bon niveau d’informations auprès du fournisseur.
  • Pensez en outre à vérifier les stocks du fournisseur avant de valider une commande. En cas d’épuisement des stocks, vous ne pouvez pas respecter le délai de livraison annoncé au client : votre image de marque est en jeu.
  • Vos clients ont un droit de rétractation légal, pendant 14 jours. Veillez à contractualiser en amont les conditions des retours produits avec le fournisseur : déterminez qui prend à sa charge les retours, notamment.
  • Dans le respect du RGPD, assurez-vous que le fournisseur, en tant que sous-traitant, respecte la confidentialité des données personnelles des clients.
  • Choisissez un fournisseur qui fabrique des produits dans le respect des normes de qualité et de sécurité applicables en UE. En cas de défaut, c’est vous qui êtes responsable : vous prenez des risques non négligeables.

En tant que distributeur, vous êtes le seul interlocuteur du client. Le client n’est jamais en contact avec le fournisseur, et n’a aucun lien juridique avec lui : c’est à vous d’assumer toutes les responsabilités. Le cas échéant, notez néanmoins que vous pouvez ultérieurement vous retourner contre le fournisseur pour vous faire indemniser.

#4 Créer et promouvoir une boutique en ligne

En dropshipping, votre site de e-commerce est votre vitrine. Faites preuve de professionnalisme pour gagner la confiance des internautes, attirez des visiteurs en déployant une stratégie de marketing digital performante.

Pour prouver votre professionnalisme, vous misez sur votre site web : un site de qualité augmente la confiance des internautes. Veillez particulièrement à proposer un module de commande sécurisé et intuitif. De votre côté, le système de gestion de commandes doit être performant, pour garantir au client un processus infaillible.

Votre expertise en marketing digital est votre plus grand atout pour réussir en dropshipping. Vous n’êtes probablement pas le seul à vendre en ligne les produits que vous avez choisis : votre force de conviction peut faire la différence. Parmi vos enjeux phares :

  • Générer du trafic sur votre boutique en ligne. Référencement naturel mais aussi annonces publicitaires et réseaux sociaux : usez de l’ensemble des techniques efficaces pour augmenter votre visibilité en ligne. Vous pouvez en outre avoir recours au marketing d’influence pour faire connaître votre site de e-commerce.
  • Proposer des garanties solides aux internautes. Garanties commerciales étendues, mais aussi avis clients et SAV réactif : il existe de nombreuses manières de conforter les internautes dans leur choix de vendeur.
  • Offrir des avantages. Offres promotionnelles, livraison gratuite, programme de fidélité… ces arguments de vente sont efficaces pour inciter à l’achat.
  • Fidéliser. Vos clients satisfaits sont susceptibles d’acheter de nouveau. Ils sont également vos meilleurs ambassadeurs de marque. Pour augmenter vos volumes de vente, et vos bénéfices, misez sur la satisfaction et fidélisez votre clientèle grâce à une stratégie d’e-mailing.

Pour continuer votre lecture

Tout savoir sur les Maisons de Santé Pluridisciplinaires
#Professions libérales
Article
Découvrez comment les Maisons de santé pluridisciplinaires révolutionnent l’accès aux soins et la collaboration médicale en France.
Comment obtenir une carte de commerce ambulant ?
#Artisans commerçants
Article
Découvrez comment obtenir votre carte de commerçant ambulant : démarches, coûts, documents requis et astuces pour vendre partout en France !
Légère baisse des créations d'entreprises en 2023
#Entrepreneurs (1 à 10 salariés)
Article
1 051 500 entreprises ont été créées l'an dernier en France. Un chiffre en repli de 1 % par rapport à 2022.