11/12/2023
Article

Comment ouvrir une entreprise de plomberie ?

La France compte près de 43 000 entreprises de plomberie1. Aucun doute : le secteur est dynamique ! Les offres d’emploi ne manquent pas. Vous avez l’ambition de créer votre propre affaire en plomberie ? Le succès peut être au rendez-vous. Mais avant cela, voici le parcours à suivre.

Zoom sur le métier de plombier

Les plombiers sont responsables de l’installation, de la réparation, de l’entretien des systèmes de canalisations pour l’eau, le gaz, le fuel, voire pour les énergies renouvelables comme l’énergie solaire. Ils interviennent dans les maisons privées, les bâtiments industriels, ou sur les chantiers de construction. Un plombier ne s’ennuie pas : de l’installation des sanitaires, de chauffe-eau, à la résolution urgente de pannes, les journées sont souvent bien rythmées.

Pour réussir dans le métier, la polyvalence est de mise. Un plombier doit être capable de s’adapter à chaque installation, tout en respectant à la lettre les normes de sécurité. Avec l’évolution constante des matériaux, il est aussi important d’être au fait des dernières technologies. Sens de l’analyse, de l’initiative, complétés d’une bonne condition physique sont indispensables. Dernière compétence, non des moindres : un bon relationnel client est essentiel, surtout lors des interventions chez les particuliers. 

Quelles formations sont requises pour devenir plombier ?

Pour devenir plombier indépendant afin de lancer son entreprise de plomberie, une formation qualifiée est essentielle : 
●    CAP Installateur sanitaire.
●    BEP en techniques des installations sanitaires et thermiques.
●    BTS en Fluides, énergies, environnements. 

N’oubliez pas : peu importe votre diplôme, la pratique est essentielle. Stages ou salariat, tout est bon à prendre pour gagner en expérience avant de sauter dans le grand bain de l’entrepreneuriat. Si vous avez plus de 3 ans d’expérience dans le domaine, vous pouvez obtenir une reconnaissance de votre qualification professionnelle.

Pensez aussi à ajouter à votre CV des certifications comme le label « RGE »2. Ce sont des atouts de poids pour attirer des clients. Enfin, il est très conseillé de réaliser un stage préparatoire à l’installation (SPI) organisé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat avant de se lancer3.

Comment analyser le marché avant le lancement de son activité de plomberie ?

Faire une étude de marché consiste à : 
●    analyser la demande pour les services de plomberie.
●    identifier des tendances du marché.
●    étudier la concurrence locale. 

Le plus tôt possible, essayez de définir précisément les services que vous proposerez. Pour cela, vous devrez prendre en compte votre zone géographique d’intervention, votre clientèle cible (particuliers, entreprises, administrations), le type d’intervention (construction neuve, rénovation, dépannages) souhaitée. 

Cette étude de marché vous aidera à élaborer une offre commerciale unique, idéale pour vous démarquer.

Quelles sont les démarches administratives pour devenir plombier indépendant ?

Pour créer votre entreprise de plomberie, vous devrez choisir un statut juridique : 

●    L’entreprise individuelle (EI) est simple à créer comme à gérer. Sa comptabilité est simplifiée. Il n’y a pas de plafond de chiffre d’affaires. 

Bon à savoir : quelle protection du patrimoine personnel pour les EI ?
Depuis 2022, le patrimoine personnel de l’entrepreneur est séparé de celui de l’entreprise, offrant une meilleure protection4.

●    La société (SARL, SAS, SNC) offre une séparation entre la personne morale et physique. Elle permet l’association. Les avantages sont divers selon le type de statut choisi.

●    La microentreprise favorise un lancement rapide. Cette forme juridique est idéale pour tester votre projet. Seul bémol : vous serez vite limité par des plafonds de chiffre d’affaires. Vous ne pourrez pas déduire les frais professionnels, ni récupérer la TVA sous un certain seuil. Un plombier autoentrepreneur peut être rapidement limité.

Une fois votre choix est fait, vous devrez effectuer les formalités d’immatriculation au guichet unique des formalités d’entreprise. 

Comment financer son lancement ?

Lancer son entreprise de plomberie, c’est aussi établir un prévisionnel financier rigoureux, ou business plan. L’objectif ? Vous aider à évaluer la trésorerie nécessaire comme la rentabilité de votre projet. Ce plan financier inclut l’estimation du chiffre d’affaires, les dépenses incontournables, les investissements initiaux, les impôts, les cotisations sociales à venir.

Faites une liste des outils, des équipements nécessaires pour lancer votre activité : matériel spécialisé, outils de base, utilitaire… Le coût global d’une installation en plomberie est estimé à 2 000 ou 3 000 euros5 en moyenne. Selon la forme juridique choisie pour votre société, divers frais peuvent venir s’ajouter lors de la création de l’entreprise. Attention ! N’oubliez pas non plus la souscription d’une assurance professionnelle, indispensable pour sécuriser votre activité. Vous ne pourrez pas faire l’impasse sur deux assurances : 
●    l’assurance responsabilité civile professionnelle (RC pro).
●    l’assurance décennale.

Comment faire connaître puis faire prospérer son entreprise de plomberie ?

Pour accroître la notoriété de votre entreprise de plomberie, plusieurs stratégies peuvent être adoptées. Créez une identité visuelle forte représentant efficacement votre marque. Pour cela, vous pouvez vous faire aider d’un graphiste : c’est un investissement pouvant s’avérer rentable. Ensuite, tirez parti des plateformes en ligne à l’image des réseaux sociaux pour maximiser votre visibilité. LinkedIn, Facebook, YouTube, Instagram sont des outils puissants afin d’atteindre différents segments de clients. Créez un site Internet référencé, bien conçu pour votre activité. N’oubliez pas non plus les outils gratuits comme Google Business Profile pour recueillir les avis positifs de vos clients.

Enfin, même à l’ère du numérique, la publicité locale, les cartes de visite ou le bouche-à-oreille restent des moyens efficaces d’élargir votre clientèle.

Les 3 points à retenir : 
●    Pour devenir plombier indépendant, il est nécessaire d’obtenir un diplôme reconnu, ou une qualification professionnelle après trois ans d’expérience.
●    Une entreprise de plomberie peut prendre diverses formes juridiques : microentreprise, entreprise individuelle ou société.
●    Le coût du lancement d’une entreprise de plomberie est estimé à 2 000 ou 3 000 euros.

1 12 chiffres à connaître sur la plomberie en France
2 Le label « reconnu garant de l’environnement » RGE
3 LE SPI
4 Séparation des patrimoines professionnel et personnel de l’entrepreneur individuel
5 Devenir plombier : coûts, équipements et rentabilité

Pour continuer votre lecture

Guide Complet TVA Auto-Entrepreneur : Règles, Seuils et Gestion
#Micro-entrepreneurs
Article
Découvrez tout sur la TVA pour auto-entrepreneurs : seuils, démarches et choix du régime fiscal adapté.
Guide Complet de la Facturation Électronique en France

Article
Découvrez tout sur la facturation électronique : obligations, mise en œuvre, avantages, et conformité pour optimiser votre gestion d’entreprise.
Actes accomplis pour le compte d'une société en formation : du nouveau !

Article
La procédure de reprise des actes accomplis par les futurs associés pour le compte d'une société en formation est assouplie. La mention selon laquelle ces actes sont conclus « au nom » ou « pour le compte » de la société en formation n'est plus exigé...