04/09/2023
Article

Faire appel à une entreprise de travail à temps partagé (ETTP) : mode d’emploi

Les TPE ont besoin d’embaucher des talents pour poursuivre leur développement. Mais le besoin ne justifie pas toujours de recruter en CDI à temps complet. Or une offre de poste en CDD, ou à temps partiel, attire potentiellement moins de candidats. C’est dans ce contexte que les entreprises de travail à temps partagé (ETTP) interviennent : les ETTP mettent des salariés à disposition des TPE, dans des conditions exactement conformes à leurs besoins.

Qu’est-ce qu’une entreprise de travail à temps partagé (ETTP) ?

Une entreprise de travail à temps partagé est un intermédiaire entre un employeur et des salariés. L’ETTP intervient dans le contexte suivant.

•    Un employeur a besoin de main d’œuvre pour un besoin spécifique : une mission de courte durée ou à temps partiel, notamment. L’étendue de la mission ne justifie pas d’embaucher en CDI à temps complet, ni en termes de coût ni eu égard aux formalités administratives.

•    Les salariés, pour la majorité, sont à la recherche d’un emploi stable. Ils privilégient un contrat de travail à temps complet, et à durée indéterminée.

•    L’ETTP embauche des salariés en CDI à temps complet, pour satisfaire leurs enjeux en matière de sécurité de l’emploi. L’ETTP met ensuite ces salariés à disposition des employeurs, conformément à leurs besoins et à leurs enjeux financiers.

On parle de travail à temps partagé car en pratique, le salarié partage son temps entre plusieurs employeurs. Sur le plan juridique néanmoins, l’ETTP est son seul employeur.

A noter
L’entreprise de travail à temps partagé ressemble à une agence d’intérim – également appelée entreprise de travail temporaire. L’intérim toutefois est plus réglementé. Les TPE en effet ne peuvent embaucher un intérimaire que pour un des motifs énumérés par la loi : le remplacement d’un salarié, principalement. L’ETTP peut mettre des salariés à disposition des TPE, sans qu’elles aient à justifier d’un quelconque motif.

Quels sont les avantages à faire appel à une ETTP en tant que TPE ?

Une entreprise de travail à temps partagé offre plusieurs services : mise à disposition de salariés, prise en charge de l’administratif et conseil en gestion des ressources humaines. En tant que TPE cliente d’une ETTP, vous bénéficiez en conséquence de nombreux avantages.

Recourir à une ETTP pour embaucher à temps partiel ou à durée déterminée

Le principal avantage à faire appel à une entreprise de travail à temps partagé est de trouver un salarié compétent pour le poste, malgré le faible niveau d’attractivité de l’offre d’emploi. Dans la mesure où l’ETTP emploie les salariés en CDI, elle attire des talents. Ces talents sont ensuite mis à disposition de plusieurs employeurs, selon leurs besoins spécifiques.

Si vous ne trouvez pas le candidat idéal pour un poste à temps partiel ou en CDD dans votre TPE, faire appel à une ETTP est une piste intéressante à envisager. Elle facilite vos recrutements dans des conditions flexibles, au gré de vos projets de développement.

Au terme de la mise à disposition du salarié par l’ETTP, vous pouvez l’embaucher en CDI. Vous accueillez ainsi dans vos effectifs un salarié qui a fait ses preuves, et dont vous êtes convaincu des compétences pour développer votre activité.

Recruter auprès d’une ETTP pour gagner du temps

Rédiger une offre d’emploi attractive, la publier sur les plateformes, faire des entretiens d’embauche, choisir le candidat, établir le contrat de travail puis effectuer les formalités administratives de déclaration : le processus est chronophage. Or en tant que TPE, vous n’avez pas nécessairement de service dédié à la gestion des ressources humaines. Le temps que vous passez à recruter représente un manque à gagner sur le plan stratégique.

En faisant appel à une entreprise de travail à temps partagé, vous déléguez l’ensemble des tâches à des professionnels compétents et réactifs. Pour un besoin ponctuel, et lorsque vous devez embaucher sans perdre de temps, l’ETTP est une solution avantageuse. Vous économisez en outre le temps passé à effectuer les formalités de fin de contrat lorsque la mission se termine.

Illustration : vous projetez de déployer une campagne de communication d’ampleur à l’occasion d’un lancement de produit imminent, et vous n’avez pas de compétences en interne. Vous pouvez vous rapprocher d’une entreprise de travail à temps partagé pour vous adjoindre sans tarder les services d’un expert en marketing digital. L’ETTP vous recommande ses meilleurs profils, et prend en charge toutes les formalités légales et administratives. L’expert est immédiatement disponible, sans démarche à votre charge.

Quel fonctionnement avec le travail à temps partagé ?

1 - Choisir une entreprise de travail à temps partagé

Les critères de choix d’une ETTP sont basés sur l’ancienneté de l’entreprise et sur sa réputation, ainsi que sur la qualité du contact avec votre interlocuteur. Sachez en outre que :

•    Certaines ETTP sont spécialisées dans un domaine d’activité spécifique. Si vous avez un besoin très précis, qui nécessite des compétences de niveau élevé, vous pouvez avoir intérêt à vous adresser à une ETTP spécialisée.

•    Si vous avez eu une bonne expérience avec une entreprise de travail temporaire pour embaucher des intérimaires, rapprochez-vous de votre interlocuteur. Certaines entreprises de travail temporaire mettent également à disposition des salariés à temps partagé, auquel cas vous poursuivez sereinement la relation.

2 - Établir le contrat de mise à disposition

Sur le plan juridique, le travail à temps partagé fonctionne ainsi :

•    Le salarié est en contrat de travail à durée indéterminée avec l’entreprise de travail à temps partagé. Dans ces conditions, l’ETTP est responsable de respecter le droit du travail. Congés payés, rémunération des heures supplémentaires ou encore organisation des entretiens professionnels obligatoires : vous ne prenez pas en charge ces aspects juridiques.

•    En tant que TPE utilisatrice des services de l’ETTP, vous signez un contrat de mise à disposition avec l’ETTP. Vous êtes également appelée entreprise cliente.

Le contrat de mise à disposition est établi librement, dans le respect de l’équilibre contractuel. Certains éléments clés doivent figurer au contrat :

•    La durée et les horaires de la mise à disposition.

•    Le descriptif de la mission, et la qualification professionnelle du salarié mis à disposition.

•    La rémunération du salarié mis à disposition, au moins égale à la rémunération appliquée dans votre TPE pour un poste équivalent.

•    Le montant des frais de mise à disposition facturés par l’ETTP.

L’entreprise de travail à temps partagé peut vous proposer des services annexes à la mise à disposition, en contrepartie de frais supplémentaires. Le cas échéant, le détail des prestations doit être mentionné dans le contrat.

3 - Accueillir le salarié en travail à temps partagé

Le salarié mis à disposition travaille dans votre TPE dans les conditions prévues au contrat. Par principe, le travail à temps partagé implique que le salarié partage son temps entre plusieurs employeurs. En pratique, vous pouvez disposer du salarié à temps plein, sur une durée déterminée.

Vous ne rémunérez pas directement le salarié mis à disposition : l’ETTP vous adresse une facture, qui inclut la rémunération du salarié pour sa mission ainsi que les frais de mise à disposition par l’ETTP.

4 - Gérer les conflits en travail à temps partagé

En cas de tension avec le salarié mis à disposition pour votre TPE, la communication doit être établie non seulement avec le salarié, mais aussi avec l’ETTP. Votre interlocuteur dans l’ETTP, compétent en gestion des ressources humaines, est apte à désamorcer les éventuels conflits.

Pour continuer votre lecture

Accident de travail en tant qu’auto-entrepreneur : quelle est la démarche à suivre ?
#Micro-entrepreneurs
Article
L’accident de travail de l’auto-entrepreneur n’est pas spécifiquement indemnisé. La CPAM verse toutefois des indemnités journalières, pour compenser la perte de revenus.
Prévoyance pour les professionnels libéraux : protégez votre avenir
#Professions libérales
Article
Arrêt de travail, invalidité et décès : une prévoyance couvre ces risques dans des conditions optimales. Pour les professionnels libéraux, l’enjeu est de taille…
Congé maternité des professions libérales : Quels sont vos droits ?
#Professions libérales
Article
En 2023, les professionnelles libérales indépendantes en congé maternité perçoivent une allocation de 3 666 € et des indemnités journalières de 60,26 €. Elles doivent toutefois remplir certaines conditions.