03/06/2024
Article

Devenir naturopathe : accompagner le bien-être et la santé au naturel

44 % des Français auraient déjà eu recours à la naturopathie1. Cette médecine douce gagne chaque année en popularité, en complément des soins conventionnels. Elle a été reconnue comme « médecine traditionnelle » par l’OMS, aux côtés de la médecine chinoise ou ayurvédique. Avec une approche préventive, elle fusionne de multiples méthodes naturelles en faveur du bien-être : alimentation, exercice physique, massages, relaxation, phytologie, etc. Vous envisagez de vous lancer ou de vous reconvertir en tant que naturopathe ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la profession.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une approche de santé holistique. Elle vise à promouvoir le bien-être global à travers des méthodes naturelles. En se basant sur l’écoute du corps, des principes de vie, le naturopathe encourage un équilibre général en utilisant des outils divers comme l’alimentation saine, l’exercice physique ou les remèdes naturels
Contrairement à la médecine conventionnelle, le naturopathe ne soigne pas directement. Ce n’est pas un médecin. Toutefois, il offre des conseils afin de détoxifier, revitaliser, stabiliser l’organisme pour optimiser la santé comme le bien-être. Enracinée dans l’enseignement d’Hippocrate, la naturopathie moderne est basée sur cinq piliers fondamentaux : 
●    Le causalisme.
●    Le vitalisme.
●    L’humorisme.
●    L’hygiénisme.
●    L’holisme.
Elle considère l’être humain dans sa globalité physique, émotionnelle, psychique, énergétique. 

Le naturopathe guide la personne dans son ensemble. Ses conseils englobent divers aspects de la vie quotidienne : rythmes de vie, qualité du sommeil, choix d’aliments nutritifs, lutte contre la sédentarité, réduction du stress, équilibre de vie, gestion des émotions. Le naturopathe favorise l’harmonisation de toutes les fonctions de l’organisme. Son objectif est de corriger les causes des déséquilibres pouvant altérer le bien-être comme la vitalité de la personne, au travers de solutions naturelles adaptées.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir naturopathe ?

La naturopathie est un métier non réglementé. Conformément à l’article L 4161-1 du Code de la Santé Publique, la naturopathie n’est pas considérée comme un acte médical. Les naturopathes ne sont pas officiellement reconnus comme des professionnels de la santé en France2. Malgré cette absence de réglementation, ils exercent librement leur métier tant qu’ils n’effectuent pas de diagnostics ou de traitements médicaux.
La France n’ayant pas encore intégré les médecines non conventionnelles dans son système de santé, il n’existe pas non plus de diplôme d’État.
Il est indispensable de suivre une formation sérieuse, éthique, déontologique certifiante pour garantir la crédibilité de la profession. De très nombreuses écoles (environ 37) proposent aujourd’hui des formations, plus ou moins qualitatives. Il existe des formations en ligne, non recommandées en raison de l’absence de pratique.
Il est conseillé d’opter pour l’une des quatre écoles de formation en naturopathie agréée par les organismes comme la Fédération Française de Naturopathie (FENA). L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) recommande une formation de près de 1 500 heures au minimum pour tout praticien en naturopathie3.

Quelles sont les qualités et compétences requises chez un naturopathe ?

Pour exercer avec succès le métier de naturopathe, il est essentiel de posséder un ensemble de compétences spécialisées et des qualités personnelles importantes. Côté compétences, il faudra développer :
●    Des connaissances approfondies en sciences de la santé pour comprendre les bases anatomiques, physiologiques, biochimiques du corps humain.
●    Une expertise en médecine naturelle avec une compréhension approfondie des différentes approches thérapeutiques comme la phytothérapie, l’aromathérapie, la nutrition, la gestion du stress, les techniques de relaxation, etc.
●    Une maîtrise des techniques de communication efficaces pour établir une relation de confiance avec les clients.
●    Des compétences commerciales et marketing pour promouvoir son activité et attirer de nouveaux clients.

Pour les qualités personnelles requises, elles comprennent :
●    Le sens de l’écoute.
●    La patience.
●    L’empathie.
●    L’envie profonde d’aider les autres.
●    L’adaptabilité pour s’adapter aux besoins des clients comme aux évolutions du domaine de la naturopathie.

Quelles sont les perspectives de carrière d’un naturopathe ?

Le naturopathe exerce principalement en libéral dans son propre cabinet ou en collaboration avec d’autres professionnels de la santé ou de la remise en forme. Ils peuvent travailler dans des structures spécialisées comme des cliniques, des centres de thalassothérapie, des magasins bio ou des centres de fitness. Ils peuvent animer des ateliers en entreprise. 
Les honoraires des naturopathes sont libres : il faut compter 60 à 110 euros par consultation4. La naturopathie n’est pas remboursée par la Sécurité sociale, mais de plus en plus de mutuelles proposent des contrats incluant une prise en charge forfaitaire. 

Bon à savoir : quel est le salaire d’un naturopathe ?
Le salaire annuel moyen brut est de 26 915 euros, soit 2 243 euros par mois5. Pour vivre confortablement de son activité, il est indispensable de développer une clientèle solide.

Comment développer son activité de naturopathe ?

Pour votre installation, à moins d’être médecin et naturopathe, vous ne pourrez pas bénéficier des différentes aides à l’installation offertes par l’Assurance maladie. Vous devrez utiliser vos fonds personnels ou souscrire un prêt bancaire.
Pour vous développer, il est essentiel de mettre en place une stratégie de promotion efficace. Cela peut inclure la création d’un site web professionnel, l’utilisation des réseaux sociaux pour partager du contenu pertinent, l’organisation d’ateliers ou de conférences, et la collaboration avec d’autres professionnels de la santé ou du bien-être. L’établissement de partenariats avec des magasins bio ou des centres de remise en forme peut aider à accroître la visibilité de vos services.

Les trois points clés : 
●    La naturopathie est une médecine douce holistique axée sur le bien-être global.
●    Cette profession n’est pas réglementée : il est essentiel de suivre une formation sérieuse et déontologique.
●    Les naturopathes exercent principalement en libéral.

1 44 % des Français ont déjà eu recours à la naturopathie
2 Code de la santé publique
3 Se former
4 Naturopathie
5 Combien gagne un naturopathe ?

Pour continuer votre lecture

Adie : Des prêts jusqu'à 12 000€ pour les entrepreneurs les plus fragiles
#Entrepreneurs (1 à 10 salariés)
Article
Reconnue d'utilité publique, l'association Adie permet aux personnes dont les projets sont exclus du système bancaire d'obtenir un prêt pour leur activité, quels que soient leur niveau de revenu, de diplôme ou leur origine sociale, et d'être accompag...
Prêt participatif : un tremplin durant la crise sanitaire

Article
Vous êtes entrepreneur et souhaitez trouver un financement durant la crise sanitaire ? On vous dit tout sur le prêt participatif. ✅ #LancezVous
Légère baisse des créations d'entreprises en 2023
#Entrepreneurs (1 à 10 salariés)
Article
1 051 500 entreprises ont été créées l'an dernier en France. Un chiffre en repli de 1 % par rapport à 2022.