08/12/2023
Article

Paiement fractionné : la stratégie gagnante pour votre site e-commerce

De nombreuses enseignes de vente en ligne, tous secteurs d’activité confondus, proposent aux clients de payer en plusieurs fois. Le paiement fractionné sur les sites de e-commerce est géré et garanti par un prestataire externe. Pour le e-commerçant, par conséquent, la prise de risque est nulle alors que les bénéfices sont notables. Pour les clients, la facilité de paiement est un service apprécié. En tant que e-commerçant, vous avez intérêt à envisager cette solution de paiement en ligne.

Le paiement fractionné : qu’est-ce que c’est ?

Le paiement fractionné sur un site de e-commerce, matérialisé par un pictogramme de type 3XCB ou 4XCB, s’envisage côté client et côté vendeur. Côté client, le paiement fractionné consiste à payer sa commande en ligne en plusieurs fois, avec :

•    Un premier débit lors de l’achat, et les suivants à des échéances précisées et éventuellement notifiées à l’avance. En pratique, le client paye en 2, 3 ou 4 fois, selon le montant de sa commande.

•    Des frais. Le paiement fractionné s’apparente à un crédit, le prêteur se rémunère en conséquence. En pratique, la plupart des e-commerçants ne facturent pas de frais sur les petits montants. 

•    Des pénalités en cas de retard de paiement. Il peut s’agir d’une indemnité forfaitaire ou d’un pourcentage des sommes restant dues. Les montants observés sont compris entre 8 et 15 %.

Côté vendeur : c’est un prestataire de paiement qui gère le paiement fractionné, moyennant des frais de service facturés au e-commerçant. Ces frais peuvent être prélevés sous forme d’une commission sur chaque vente opérée par le prestataire. Pour le vendeur, le paiement fractionné est alors invisible :

•    Le e-commerçant reçoit l’intégralité du paiement en une seule fois, lors de la commande client, de la part du prestataire.

•    En cas de défaut de paiement, le vendeur n’a aucune formalité de recouvrement à sa charge et ne subit aucune perte. Le risque de facture impayée est à la charge du prestataire.

Concrètement, le paiement fractionné fait momentanément sortir le client du site de e-commerce. Il est en effet redirigé vers la plateforme du prestataire de paiement. À cette étape, le prestataire vérifie la solvabilité du consommateur, pour accepter ou refuser sa demande de facilité de paiement. Au terme de la vérification, le client revient sur le site de e-commerce pour y finaliser sa commande. Les délais sont très brefs, pour ne pas impacter le parcours client.

3 bonnes raisons d’envisager le paiement fractionné sur un site de e-commerce

Selon une étude de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance sortie en 2023, 28 % des Français souhaitent payer leurs achats en plusieurs fois pour Noël. La proportion est encore supérieure chez les moins de 35 ans : 43 % des consommateurs envisagent des paiements fractionnés. La solution est manifestement dans l’ère du temps. Or pour les e-commerçants, cette facilité de paiement est a priori sans risque : le prestataire de paiement assume les impayés.

De très nombreux sites de e-commerce proposent désormais le paiement fractionné. Et les avantages sont visiblement éloquents. Voici 3 bonnes raisons d’envisager le paiement fractionné au moment de développer ou de lancer votre activité en ligne. 

#1 Améliorer le taux de conversion

L’amélioration du taux de conversion est notable. Deux raisons l’expliquent :

•    Les consommateurs en ligne ont tendance à préférer les sites qui proposent le paiement fractionné. Qu’ils utilisent ou non la facilité de paiement, les consommateurs y voient un service rendu, et un gage de confiance envers la marque.

•    De nombreux clients en ligne annulent leur projet d’achat au moment de payer. On parle d’abandon de panier. La possibilité de paiement fractionné, notifiée sur la page de finalisation de la commande, est un argument à l’encontre de l’abandon de panier.

#2 Augmenter le montant du panier moyen

De 12,2 % à 48 % d’augmentation du panier moyen : les chiffres sont variables d’un témoignage à un autre. Quoi qu’il en soit, le paiement fractionné augmente incontestablement le montant du panier moyen sur un site de e-commerce. L’explication est évidente : étaler les paiements augmente la capacité financière du client.

Attention à ne pas en faire un levier de surconsommation. Le paiement fractionné en revanche peut être utilisé de manière vertueuse pour faire de la vente croisée.

Quand un client achète un trampoline, par exemple, il aura sans doute besoin d’un kit pour l’installer et d’une échelle pour y monter. Suggérer ces produits est un service rendu au client. Grâce au paiement en 4 fois sans frais, le surcoût engendré par ces produits complémentaires n’est plus un obstacle. Le client est parfaitement équipé, et le e-commerçant augmente son revenu.

#3 Optimiser l’expérience client et fidéliser

Grâce au paiement fractionné, le consommateur ne subit pas de pic de consommation, ses dépenses sont lissées sur l’année. Cela lui permet par exemple d’acheter un cadeau d’anniversaire à un proche et de remplacer un appareil électroménager en panne, le même mois.

Pour certains achats coûteux, le paiement fractionné, accordé directement par le e-commerçant, est une alternative à un prêt à la consommation auprès d’une banque. 

À de nombreux égards, les clients envisagent le paiement fractionné sans frais comme un service rendu par la marque. C’est un levier efficace de fidélisation.

Quelles sont les solutions de paiement fractionné pour un site de e-commerce ?

Le succès du paiement fractionné auprès des consommateurs a permis de développer l’offre côté prestataires de paiement. Plusieurs fintechs proposent aux e-commerçants un module performant, à intégrer facilement sur leur site. Voici des critères pour guider votre choix de prestataire de paiement fractionné :

•    Vérifiez les intégrations proposées. WiziShop, Shopify, WooCommerce ou encore Magento : le module de paiement fractionné doit s’intégrer au CMS de votre site de e-commerce.

•    Assurez-vous des garanties du prestataire en matière de cybersécurité. Vos clients passent en effet par le prestataire pour effectuer leur paiement. Leurs données personnelles et bancaires doivent donc être dûment protégées. Ce n’est pas votre responsabilité, mais un défaut de sécurité de votre prestataire peut nuire à votre propre image de marque.

•    Comparez les modalités de facturation. D’un prestataire de paiement à un autre, les prix et les modalités de facturation diffèrent. Certains vous facturent des commissions de vente, d’autres vous font payer des forfaits à des tarifs variables.

•    Demandez une démonstration gratuite. Vous vous rendez compte de la facilité d’installation du module de paiement fractionné sur votre site. Vous évaluez en outre la facilité d’utilisation du tableau de bord où vous consultez et gérez les sommes versées par votre prestataire.

Comment mettre en place le paiement fractionné sur votre site de e-commerce ?

La mise en place technique du paiement fractionné sur votre site de vente en ligne est relativement facile et rapide. En cas de difficultés, vous êtes accompagné par votre prestataire. Un aspect marketing et un volet juridique en revanche relèvent de votre responsabilité.

•    Communiquez sur les facilités de paiement que vous proposez. Vous pouvez notamment ajouter un pictogramme sur votre page d’accueil, sur les pages produits concernées ainsi que sur la page de finalisation de la commande. Vous pouvez en outre utiliser l’e-mail marketing pour annoncer la nouveauté.

•    Adaptez vos CGV. Vous devez notamment modifier les clauses qui concernent les modalités de paiement, ainsi que les dispositions relatives à la gestion des litiges. En payant en plusieurs fois, en effet, le client s’engage dans une relation contractuelle avec le prestataire tiers. Il doit en être parfaitement informé.

Pour continuer votre lecture

L'emplacement, un choix déterminant pour le succès d'une activité commerciale
#Artisans commerçants
Article
Prix du loyer, flux piétons et routiers, accessibilité du site, clientèle visée… chaque paramètre doit être pris en compte lorsqu'on choisit un emplacement. Ainsi, l'hypercentre n'est pas toujours la meilleure équation coût-rentabilité.
Le contrat de partenariat : fonctionnement et avantages
#Entrepreneurs (1 à 10 salariés)
Article
Clause de confidentialité, répartition des coûts, contreparties financières… découvrez les éléments essentiels du contrat de partenariat, pour une collaboration réussie.
Reprise d'entreprise : comment gérer la passation de pouvoir avec le cédant
#Reprise
Article
Pour que la passation de pouvoir entre cédant et repreneur se passe bien, le premier doit lâcher prise et le second s'imposer. Il est conseillé d'encadrer cette période pour éviter que la situation ne s'envenime