22/11/2023
Article

Comment réaliser un compte de résultat pour votre entreprise ?

Faire le compte de résultat de son entreprise est parfois obligatoire, et souvent utile. Ce document comptable offre en effet une vision détaillée sur les dépenses et les recettes, pour mieux piloter ses finances. Les entrepreneurs peuvent réaliser un compte de résultat seuls, sur un tableur ou à l’aide d’un logiciel de comptabilité. Dans les grandes entreprises, le recours à un expert-comptable est recommandé pour n’oublier aucune charge ni aucun produit, et pour mieux comprendre et exploiter le résultat.

Qu’est-ce qu’un compte de résultat ?

Le compte de résultat est le document comptable qui présente en détails les charges et les produits d’une entreprise pendant un exercice social. Les produits correspondent à ce que l’entreprise encaisse, ses charges correspondent aux dépenses. Faire un compte de résultat permet de calculer le bénéfice ou le déficit annuel d’une entreprise : produits – charges = bénéfice (si résultat positif) ou pertes (si résultat négatif).

À la différence du compte de résultat, basé sur des chiffres réels, le compte de résultat prévisionnel est réalisé avant le démarrage de l’activité pour prévoir le résultat annuel et les besoins en financement.

Compte de résultat et bilan comptable : quelle différence ?

Le bilan comptable fait état de la santé financière de l’entreprise. Le document recense tous les éléments de patrimoine de l’entreprise, et les modalités de leur financement. Si l’entreprise possède de l’immobilier, par exemple, le bilan fait apparaître le bien et le montant de la dette restant due pour le payer.

Alors que le compte de résultat consigne les dépenses et les recettes enregistrées sur une année, le bilan comptable présente les actifs et le passif de l’entreprise à un instant T. Bilan comptable et compte de résultats font tous deux parties de la liasse fiscale, qui inclut l’ensemble des documents à transmettre à l’administration à la clôture de chaque exercice social.

Faire un compte de résultat est-il obligatoire ?

Faire un compte de résultat est obligatoire lorsque l’entreprise est soumise à l’obligation de dépôt des comptes annuels au greffe du Tribunal de commerce. Le compte de résultat est en effet un élément des comptes annuels, au même titre que le bilan comptable et les annexes.

La réalisation du compte de résultat est obligatoire en société commerciale : SAS ou SASU, et SARL ou EURL, notamment. Les EIRL sont également concernées par l’obligation de dépôt du compte de résultat.

Le statut d’EIRL est supprimé depuis 2022. Les EIRL constituées antérieurement continuent d’exister.

Les entrepreneurs individuels, micro-entrepreneurs inclus, ne sont pas concernés par l’obligation d’établissement d’un compte de résultat. Ce document comptable est néanmoins un précieux indicateur de performance, et un outil de pilotage des finances de l’entreprise.

Pourquoi faire le compte de résultat de son entreprise ?

Au-delà d’une obligation légale, faire le compte de résultat de votre entreprise est important à trois égards :

•    Anticiper le montant de l’impôt. L’administration fiscale calcule le montant de l’IS sur la base du résultat fourni par le compte de résultat. Total des produits – Total des charges = Résultat avant impôt. Vous pouvez procéder de même pour anticiper cette dépense et immobiliser la trésorerie nécessaire pour payer, dans un enjeu de bonne gestion comptable et financière.

•    Convaincre des investisseurs et des banques. Le compte de résultat fournit un indicateur de rentabilité. Un résultat net (après impôt) négatif indique que l’entreprise réalise des pertes. À l’inverse, un résultat positif prouve l’existence de bénéfices. Si vous cherchez un financement, auprès d’investisseurs ou d’une banque, votre interlocuteur vous demande sans doute ce document.

•    Optimiser les finances de l’entreprise. Faire un compte de résultat peut servir la performance de votre entreprise. En analysant vos dépenses et vos recettes, vous pouvez identifier des leviers pour réduire les premières et augmenter les secondes. L’intérêt du compte de résultat est également manifeste si vous souhaitez augmenter les rémunérations : vous identifiez les charges à réduire ou à supprimer, pour augmenter les rémunérations sans modifier votre résultat annuel.

Établir le compte de résultat permet en outre de connaître, le cas échéant, le montant du bénéfice, pour décider ensuite, en AG, comment affecter la somme : report à nouveau ou distribution de dividendes. L’option pour le report à nouveau augmente les capacités d’autofinancement de votre entreprise : vous envisagez sereinement vos investissements sur l’exercice social suivant.

Zoom sur les éléments qui composent un compte de résultat

Pour faire un compte de résultat de manière relativement simple, vous pouvez ordonner vos produits et vos charges sous forme de deux colonnes. La première colonne liste les produits d’exploitation, les produits financiers et les produits exceptionnels. La seconde colonne liste les charges d’exploitation, les charges financières et les charges exceptionnelles.

La colonne des produits

•    Les produits d’exploitation sont principalement les sommes encaissées au titre des ventes de produits ou de services, c’est-à-dire votre chiffre d’affaires. Vous y renseignez aussi le montant de vos éventuelles subventions, ainsi que la valeur de votre stock.

•    Les produits financiers sont principalement les intérêts générés par vos placements.

•    Les produits exceptionnels sont des revenus qui n’entrent pas dans le cadre de l’activité « normale » et récurrente de l’entreprise. Si vous recevez un crédit d’impôt, par exemple, c’est un produit exceptionnel.

La colonne des charges

•    Les charges d’exploitation sont principalement les achats de matières premières et de stock, les dépenses d’énergie ainsi que les salaires chargés. Les impôts et les taxes figurent également dans la catégorie des charges d’exploitation.

•    Les charges financières sont principalement les sommes dépensées en intérêts d’emprunt.

•    Les charges exceptionnelles sont des dépenses qui n’ont pas vocation à se répéter d’un exercice à l’autre. Des pénalités de retard de paiement, par exemple, sont des charges exceptionnelles.

Calculs et interprétation du compte de résultat

Une fois les sommes recensées et listées dans le compte de résultat, vous réalisez les calculs pertinents. Vous pouvez notamment évaluer votre seuil de rentabilité et calculer votre marge commerciale. Réaliser votre compte de résultat permet en outre d’analyser votre rentabilité.

Résultat d’exploitation = produits d’exploitation – charges d’exploitation

Le résultat d’exploitation indique la rentabilité de votre activité. Cet indicateur, en effet, met en balance les coûts pour produire vos biens ou vos services et les revenus générés par leurs ventes. Si le résultat est négatif, vous êtes déficitaire : soit vos coûts de production sont trop élevés, soit vos prix de vente sont trop faibles. Vous agissez en conséquence.

Résultat net = résultat d’exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel – IS

Calculer le résultat net comptable, après déduction de l’impôt sur les bénéfices, permet de :

•    Affecter le bénéfice eu égard aux besoins en autofinancement pour l’année suivante.

•    Être alerté si votre entreprise est déficitaire, de manière à mettre en œuvre les solutions appropriées pour relancer votre croissance.

Pour continuer votre lecture

Tout savoir sur les Maisons de Santé Pluridisciplinaires
#Professions libérales
Article
Découvrez comment les Maisons de santé pluridisciplinaires révolutionnent l’accès aux soins et la collaboration médicale en France.
Contrats d'assurance : de nouveaux droits pour les entreprises ?
#Entrepreneurs (1 à 10 salariés)
Article
À l'avenir, les entreprises pourraient résilier certains contrats d'assurance sans attendre la date anniversaire.
Comment bien gérer sa facturation client en tant que profession libérale ?
#Professions libérales
Article
Maîtrisez la facturation client avec nos conseils experts ! Gestion, législation, e-facturation, TVA, international : optimisez vos processus.