19/01/2023
Article

Commerces de bouche : que faire de vos invendus alimentaires ?

#Démarches RSE
#Artisans commerçants

Environ un tiers de la production mondiale de nourriture est jetée et perdue chaque année dans le monde. Un phénomène aux conséquences sociales, écologiques et économiques: l’Etat s’apprête ainsi à lancer un label national anti-gaspi l’an prochain, qui s’appliquera d’abord à la restauration collective, puis à la grande distribution.  Les commerces de bouche peuvent de leur côté adopter des solutions simples pour lutter contre le gaspillage alimentaire. 

-    Quelles sont les causes du gaspillage alimentaire ?

Chaque année, on estime que 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées en France. C’est l’équivalent de 150 kilos par habitant. En comparaison, 7 millions de personnes bénéficient de l’aide alimentaire en France. Un phénomène que la population juge sévèrement: 93% des Français estiment en effet que le gaspillage alimentaire est “inacceptable” selon un sondage réalisé en 2019. 

Malgré les efforts des acteurs du secteur, le gaspillage alimentaire reste important parce qu’il comporte plusieurs causes bien distinctes :

-    Les rayons de supermarchés étant parfois trop souvent réapprovisionnés, les produits les moins récents sont jetés ou perdus.
-    La demande imprévisible des consommateurs
-    L’approche des dates limites de consommation (DLC)
-    De nombreux fruits et légumes sont jetés parce qu’ils ne correspondent pas aux critères esthétiques des consommateurs
-    Certains produits sont jetés car leur emballage est abîmé ou ouvert
-    La chaîne du froid a été rompue et le produit devient impropre à la consommation

-    Les applications anti-gaspi

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, plusieurs applications ont été lancées dans le monde visant à rapprocher les magasins et supermarchés des consommateurs. Le principe est le même pour toutes ces applications : le commerçant s’inscrit sur la plateforme, et met à disposition des consommateurs ses produits invendus. Il peut proposer des produits bien précis ou au contraire mettre à disposition des consommateurs des “paniers surprise” dont la composition varie selon les ventes du commerçant. Ces produits sont mis en vente à des prix largement inférieurs aux tarifs du marché : les consommateurs s’y retrouvent en effectuant de bonnes affaires.

Voici les applications les plus couramment utilisées en France : 

-    Phenix : créée en 2014, l’application Phenix est présente en France, en Belgique, en Italie, en Espagne et au Portugal. Elle revendique 160 millions de repas sauvés chaque année, 15 000 commerces partenaires, et plus de 3,5 millions d’utilisateurs. Phenix met également en lien les supermarchés avec des associations ou des parcs animaliers afin de leur remettre leurs invendus. Phenix estime sauver 15 tonnes d’aliments chaque jour, dans 18 grandes villes et villes moyennes de France !
-    Too Good to Go : leader du marché en France et présent sur la quasi-totalité du territoire, Too Good to go ne revendique pas moins de 11,9 millions d’utilisateurs, et plus de 32 000 commerces partenaires. L’application française travaille évidemment à mettre en lien consommateurs et commerces, mais a également étendu ses actions en sensibilisant différents publics, en intervenant en entreprises ou dans les écoles. 
-    BeneBono: cette startup française s’attaque au gaspillage au tout début de la chaîne: elle récupère les fruits et légumes directement chez les producteurs plutôt que dans les supermarchés. BeneBono propose ainsi des produits sous forme de paniers bios, de saison, et en circuit court, qui ont été refusés par la grande distribution, souvent pour des raisons de taille. Ceux-ci sont donc vendus jusqu’à 40% moins chers que ceux vendus en grandes surfaces. Pour l’heure, BeneBono fonctionne par livraison dans 200 villes d’Île-de-France, des métropoles lyonnaise, lilloise, marseillaise et d’Aix-en-Provence. BeneBono fonctionne également en point relais dans les mêmes zones du territoire.

Si vous souhaitez proposer vous-même vos produits à ces applications de lutte contre le gaspillage, voici quelques conseils. Soignez bien les photos des produits que vous mettez à disposition des consommateurs: une photo de piètre qualité peut freiner l’achat. Si vous vendez des paniers surprise, veillez à ce que leur prix soit fidèle à leur valeur: un prix trop élevé pourrait décevoir les consommateurs et vous sanctionner à terme. Faites bien attention par ailleurs à proposer des produits variés: un panier surprise toujours constitué des mêmes produits peut lasser vos futurs habitués.

-    Le stickage ou les zones discount en magasin

Vous les avez forcément déjà aperçues dans votre supermarché de quartier. Les zones discount sont des rayons spécialement consacrés aux produits qui seront prochainement périmés. Ces produits sont souvent vendus à des prix largement inférieurs aux prix habituels.

Pour aider le consommateur à identifier ces produits, ceux-ci sont “stickés”, parfois au moyen d’un autocollant de couleur jaune vif. Alors que ces produits s’apprêtaient à finir à la poubelle, ils peuvent ainsi repartir chez des clients contents d’avoir fait des économies. 

-    La solution WillyAntiGaspi

WillyAntiGaspi est un site internet qui ne propose que des produits que le secteur de la grande distribution a écartés de ses rayons. Les raisons à cela sont diverses: date limite de consommation trop courte, emballage abîmé, trop de stock en rayons… WillyAntiGaspi récupère ainsi ces produits et les propose aux consommateurs à plus bas prix. 

En plus d’être le seul “supermarché en ligne” spécialement consacré à ce type de produits, WillyAntiGaspi a la particularité de proposer de nombreux produits biologiques ou responsables. Celui-ci fonctionne comme n’importe quel site d’enseigne alimentaire: vous sélectionnez vos produits, réglez votre commande, et êtes livré dans les jours à venir. 

-    Le don aux associations

Autre solution de choix pour lutter contre le gaspillage alimentaire: le don aux associations. Pendant longtemps, les enseignes de grande distribution avaient pour habitude de mettre leurs invendus à la poubelle. C’est désormais interdit: les enseignes encourent aujourd’hui une peine d’une amende de 3750 euros si elles jettent leurs produits. 

Le don aux associations (banques alimentaires par exemple) permet ainsi de mettre gratuitement à disposition des personnes démunies des produits toujours bons à la consommation. Attention: ce dispositif peut parfois être complexe à mettre en place sur le plan logistique. Si vous êtes commerçant, la meilleure solution reste donc de téléphoner aux associations locales pour leur proposer vos produits !

Boulangerie: que faire des invendus ? 

Avec 50 000 tonnes de pain invendu par an, la boulangerie est un secteur particulièrement exposé au gaspillage alimentaire. Comment les boulangers peuvent-ils alors s’adapter et éviter de jeter une partie de leur production à la fin de la journée ? La première des stratégies reste d’adapter sa production en fonction des jours de la semaine. Cette méthode empirique consiste à observer les habitudes de consommation des habitants du quartier, afin d’en dégager des tendances selon les jours de la semaine et les périodes de l’année. 

Mais, malgré toute la bonne volonté du monde, il arrive qu’une partie de la production ne soit pas vendue lors de la fermeture de la boutique. Vous pouvez dans ce cas faire en sorte de vendre tout de même cette marchandise. Pourquoi ne pas la proposer à des tarifs cassés, le lendemain ? Vous pouvez également, à partir d’une certaine heure de la journée, proposer des promotions, comme la troisième baguette gratuite pour deux achetées: cela vous aidera à écouler plus facilement le stock, et cela vous permettra de fidéliser certains clients ravis de bénéficier d’un coup de pouce !

Sur le même thème

Femtech : la technologie pour la santé des femmes
Article
Découvrez comment la Femtech révolutionne la santé des femmes grâce à la technologie. ✅ #LancezVous
RSE : comment s'engager ?
Article
Comment s’engager efficacement dans une démarche RSE dans une PME ? ? Découvrez toutes les infos utiles pour y parvenir dans notre guide ! ✅ #LancezVous
La qualité de vie au travail : définition, enjeux & application
Article
Qu’est-ce que la QVT et pourquoi est-il indispensable de l'améliorer ? ? Découvrez notre guide ainsi que des conseils d’application ! ✔️ #LancezVous