30/06/2023
Article

Le bien être et la santé du dirigeant, c'est vital

« J'aurais aimé qu'on me dise que la santé mentale et le bien-être du dirigeant sont aussi importants que l'entreprise », reconnaît Jérémie Mani, fondateur de Netino. Selon lui, les entrepreneurs devraient prendre mieux soin d'eux-mêmes.

Jérémie Mani est devenu un adepte de la méditation. Cet entrepreneur de 47 ans, fondateur d'une entreprise dans le monde des services BtoB, s'assied par terre en tailleur pour une demi-heure de calme et de respiration profonde tous les matins. Le dirigeant est devenu sur le tard un adepte de la méditation.

La méditation permet de dominer le stress et de gérer ses émotions, assure ce serial entrepreneur français désormais installé à Montréal. Et pour rien au monde il ne raterait ce rendez-vous quotidien avec lui-même. Il regrette même de ne pas l'avoir découvert plus tôt.

« Quand j'ai commencé à être entrepreneur, à 24 ans, j'aurais aimé qu'on m'encourage à investir sur moi, sur mon développement personnel, et pas uniquement sur celui de mon entreprise. L'entrepreneuriat, c'est un marathon . Cela implique, en premier lieu, d'investir sur sa santé car on a peu le droit de tomber malade ou d'être fatigué », confie Jérémie Mani, qui a créé en 2010 - puis revendu 10 ans plus tard - Netino, une société spécialisée dans la modération de contenu.

Equilibrer vie pro et vie perso

Inspirée du bouddhisme, du yoga et du zen, cette discipline ancestrale, découverte grâce à sa femme, lui permet aussi de développer une capacité d'écoute. « Lorsqu'on est mieux dans son corps, on comprend mieux les autres. Ça m'a énormément aidé à prendre du recul et à trouver des solutions », ajoute le dirigeant. Pour limiter les effets anxiogènes du stress, Jérémie Mani a aussi appris à avoir une bonne hygiène de vie, à bien manger, bien dormir et enchaîne courses sur tapis et renforcement musculaire dans une salle de sport.

Lire aussi :L'estime de soi, élément clé pour se reconstruire après un burn-out
« Avoir une bonne hygiène de vie fait partie des impératifs. Cela peut paraître basique, mais il faut se forcer, déculpabiliser et insérer son cours de sport dans son agenda même si on court après le temps. Ne pas le faire est une grosse erreur », estime l'entrepreneur. Jérémie Mani réduit aussi son stress en s'efforçant d'équilibrer au mieux sa vie professionnelle et sa vie personnelle. « J'ai appris à refuser un rendez-vous trop matinal pour ne pas payer ce rythme effréné le reste de la semaine. »

Ce triangle sport-méditation-analyse l'apaise profondément et les trois sont devenus des amortisseurs indispensables. « Investir sur soi est trop souvent négligé, alors que c'est une des clés du succès. C'est essentiel pour prendre les décisions quotidiennes, absorber la pression et ne pas la répercuter sur les autres. »

Par Mallory Lalanne - Les Echos entrepreneurs. Publié le 23 juin 2023

Pour continuer votre lecture

#LancezVous permet la simplification, la digitalisation et l'accélération des parcours des entrepreneurs

Article
Épauler ceux qui entreprennent. C’est l’objectif du programme #Lancez-vous créé par le groupe BNP Paribas en 2019. Charlotte Prot est responsable de cette plateforme en ligne. Cheffe de marché marketing auprès des créateurs d’entreprise, elle pilote ...
Quatre règles à suivre pour diriger un business familial sans se fâcher
#Entrepreneurs (1 à 10 salariés)
Article
+VIDEO/ Lisa Nakam et les soeurs Pernet sont toutes trois à la tête d'entreprises familiales. Elles livrent leurs retours d'expérience et conseils pour bien s'entendre et se répartir les tâches.
Pour combattre la solitude, rien de mieux qu'un club d'entrepreneurs
#Entrepreneurs (1 à 10 salariés)
Article
« J'aurais aimé qu'on me dise que l'impact du réseau est fort », assure Sabrina Chappe. Cette franchisée du réseau Avenir Rénovation a rejoint deux clubs d'entrepreneurs. Elle y trouve de l'écoute, des conseils et même parfois des clients.