20/07/2021

Comment trouver le nom de son entreprise ?

Premiers pas
Comment trouver le nom de son entreprise ?

Trouver le nom de son entreprise n’est pas toujours aussi simple qu’il y paraît. Faut-il par exemple opter pour un nom original ou plutôt classique ? Comment s’assurer que le nom choisi n’est pas déjà pris ? Quelles sont les démarches à suivre ?  Nous vous donnons les conseils pratiques pour bien choisir votre nom d’entreprise. 

À l’origine, le créateur d’Amazon Jeff Bezos voulait ajouter un peu de magie au nom de son projet. Il propose “Cadabra”, mais l’un des avocats de l’entreprise lui signale que cela sonne comme “cadaver” (cadavre en français). Il pense alors à “Relentless” (“sans répit” en français) mais n’est finalement pas convaincu. Enfin, il choisit “Amazon”, fier que sa société soit nommée d’après le plus grand fleuve du monde. Après le succès planétaire de la plateforme, on peut affirmer sans sourciller que le magnat de l’e-commerce a fait le bon choix. Trouver un nom peut s’avérer être une étape épineuse mais représente cependant l’un des fers de lance de la réussite de votre projet entrepreneurial.
Dans cet article, nous vous présentons toutes les étapes à respecter et les erreurs à ne pas commettre lors de la création de votre nom d’entreprise.

Les étapes pour choisir son nom d’entreprise


Tout d’abord, l’univers de marque de votre entreprise doit être bien défini avant de choisir son nom. Ainsi, vous devez : 

  • Réfléchir au positionnement de votre produit ou service. Il faut pouvoir présenter votre activité et la mission de votre entreprise en vous appuyant sur un pitch1. Votre argument de vente principal (ou votre valeur ajoutée) doit être clair. Cela vous permettra de mieux identifier les messages que vous transmettrez dans le futur auprès de votre cible.  Réfléchir à la question « Comment vais-je pouvoir me démarquer face à la concurrence ? » vous aidera dans le choix du nom de votre entreprise.
  • Votre nom doit être adapté au positionnement perçu par votre clientèle (utilisez un ton plus détendu  si vous ciblez les millennials2 par exemple). Cela permettra à votre cible de s’identifier à votre entreprise. Il s’agira par la suite de mettre en adéquation l’évocation du nom de votre entreprise avec votre positionnement, vos valeurs et votre personnalité, dans l’objectif de séduire et faire adhérer la clientèle à votre projet. 
  • Vous devez trouver une idée qui correspond aux valeurs que vous souhaitez transmettre : le nom de votre entreprise reflètera ainsi votre personnalité.

Vous devez suivre les étapes suivantes pour trouver le nom idéal :

  • identifier les lignes directrices de votre projet : quelles sont vos priorités, quelle image souhaitez-vous donner (sérieuse, originale, plus jeune etc.) ? ;
  • réaliser un brainstorming avec vos collaborateurs, amis et des personnes étrangères au projet afin d’avoir diverses opinions ;
  • ne pas précipiter le processus pour trouver ce nom ;
  • faire une liste des éventuels noms et la réévaluer quelque temps après ;
  • vérifier la disponibilité du nom ;
  • obtenir des avis et prendre en considération toutes les critiques, positives comme négatives sur ce nom ;
  • enregistrer le nom définitif.

Julien Méchin, fondateur et directeur général de Creads, première plateforme de création de contenus créatifs en France dédiée au graphisme, à la vidéo et à la rédaction accompagne les entrepreneurs lors du choix du nom d’entreprise : “On souhaite les aider à trouver le nom parfait, tout en prenant en compte le contexte, en réalisant une étude approfondie de l’identité et la signification à l’international”.

Les conseils pour un nom d’entreprise réussi

Premier conseil du dirigeant de Creads : “Beaucoup d’entreprises choisissent un nom descriptif de leur secteur d'activité mais ce n'est pas indispensable. Vous pouvez l’évoquer indirectement.
Par exemple, Limonetik est une fintech3 qui associe à la monétique le terme « éthique » avec la fraîcheur citronnée de son savoir-faire. Ou encore lesfurets.com : cet animal furtif évoque la vitesse et l'efficacité dans sa chasse, c’est pourquoi le comparateur d'assurances se positionne comme rapide, efficace et capable de dénicher des offres qu'un particulier ne pourrait pas trouver seul.” Contrairement aux idées reçues, il n’est pas systématiquement recommandé de nommer votre entreprise en fonction de son activité ou de votre projet. Vous pourrez ainsi conserver un nom en phase avec vos activités dans le cas où vous souhaiteriez pivoter ou changer de secteur, de produit ou de service. 

Ensuite, dans l’optique d’un possible développement à l’international, ne placez pas d’indication géographique dans votre nom. Pensez aussi à vérifier la traduction de votre nom en anglais si vous souhaitez étendre votre activité. “Ajouter une notion de localité est assez risqué pour le futur de votre projet. Au contraire, penser à un nom international est un atout pour vendre davantage”, confirme Julien Méchin.

Dans la frénésie de la création d’entreprise, il faut s’ouvrir à son entourage. Ainsi, il est essentiel de tester votre nom et de penser à sa sonorité. Celui-ci doit être : 

  • facile à prononcer ;
  • compréhensible par tous ;
  • pas trop long ;
  • mais surtout accrocheur et évocateur. 

Il est essentiel d’imaginer votre identité visuelle en même temps que votre nom. Privilégiez : 

  • des couleurs accrocheuses ;
  • un logo marquant en rapport avec votre univers ou le nom de votre entreprise ( certaines marques sont très facilement identifiables grâce à leur logo) ;
  • et un slogan fort.

Se faire aider par son réseau (amis, collaborateurs, fournisseurs, potentiels clients) peut être décisif pour avoir un avis définitif et probablement plus objectif que le vôtre. Effectuez aussi une recherche approfondie de la concurrence : cela pourra d’abord vous inspirer ou au contraire vous éviter de choisir un nom trop proche d’une entreprise existante. 

Vous pouvez aussi vous inspirer des tendances du moment : 

  • rassembler deux mots différents (“pin” + “interest” donnent Pinterest), 
  • utiliser les préfixes et suffixes (Spotify), 
  • utiliser un nom court ou une orthographe disruptive4.

Julien Méchin l’affirme : “Les tendances de naming5 permettent de positionner l'entreprise dans une vague de fraîcheur. En ce moment, les doubles voyelles sont à la mode : Veepee, Meero, Voodoo.” Un conseil qu’il a personnellement appliqué lors du lancement de Creads en 2008 : “Nous voulions un nom international, unique et parlant. Nous avons combiné les mots créations et “advertising”6  pour faire naître Creads.” 
Enfin, le conseil ultime concerne l’enregistrement de votre nom d’entreprise. Pour vérifier sa disponibilité et effectuer une recherche de similarités, il faut se rendre sur le site de l’INPI (Institut national de la propriété). Vous n’êtes pas contraint de déposer votre nom d’entreprise, car le premier usage de ce nom vous confère sa propriété. Mais cela est fortement conseillé pour une protection juridique plus efficace et étendue.  Pensez également à vérifier la disponibilité du domaine, car votre stratégie numérique pourra être basée sur cette présence en ligne. Ce cadre légal ne doit pas limiter votre inventivité, selon Julien Méchin, à la tête de Creads : “Le cadre juridique de l'INPI et des noms de domaine est assez contraignant et oblige à être créatif pour inventer des marques utilisables.” 

Trouver un nom d’entreprise en ligne 

Si vous n’êtes pas confiant ou que l’inspiration vient à vous manquer, des solutions en ligne peuvent vous aider : 

  • Tout d’abord, vous pouvez faire appel aux plateformes de crowdsourcingqui vous permettent d’obtenir l’avis de professionnels. C’est par exemple le cas de Creads, qui a trouvé le nom de l’entreprise Drivy. “Cela donne l’opportunité à l’entrepreneur de faire appel à un spécialiste de la création de nom en mesure de l'accompagner à la fois sur les contraintes juridiques et sur l'univers de créativité. Sur notre plateforme participative, vous pouvez compter sur les votes de notre communauté et convier votre entourage à voter directement en ligne sur votre page projet” explique Julien Méchin. 
  • Les générateurs de nom d'entreprise(comme MakeMyName, Panabee, Nameboy, Trouver un Nom ou encore Shopify) , sont aussi une possibilité pour trouver le nom de votre entreprise. Cependant, pensez bien à établir des vérifications INPI et noms de domaine si vous faites appel à cette aide externe.

 

pitch1 : dans le contexte marketing et publicitaire, un pitch est généralement une petite présentation courte et synthétique, souvent exclusivement orale, d'un projet ou plan d'action marketing.
millennials2 : les Millennials, aussi communément appelés la Génération Y, sont les personnes nées dans les années 1980 et le début des années 1990.
fintech3 : fintech est un terme qui désigne les entreprises, généralement des start-up évoluant dans le secteur de l’innovation technologique applicable aux services financiers et bancaires.
orthographe disruptive: qui perturbe, casse, rompt avec l'existant.
naming5 : technique commerciale qui vise à trouver le nom le plus vendeur, le plus accrocheur pour désigner une entreprise ou un produit. Vient de l'abréviation anglaise " product naming " qui signifie dénomination d'un produit.
advertising6 : publicité, communication.
plateforme de crowsourcing7 : le crowdsourcing, que l'on peut traduire en français par approvisionnement par la foule, est un concept nouveau. Il s'agit d'utiliser l'intelligence, l'inventivité, les compétences et le savoir-faire du plus grand nombre de consommateurs ou d'internautes, du grand public en somme.