25/09/2020

Ouvrir une franchise : pourquoi et comment bien la choisir

Premiers pas
Ouvrir une franchise : pourquoi et comment bien la choisir

La franchise commerciale est un contrat par lequel une société, dénommée « le franchiseur », accorde à une autre société ou à une personne physique dénommée « le franchisé », le droit d’exploiter le concept original et duplicable qu’elle a développé moyennant le versement de redevances souvent assorties d’un droit d’entrée initial.

Le franchiseur doit garantir au franchisé :

  • le droit d’utiliser les signes de ralliement de la clientèle (licence de marque ou enseigne, concept architectural, identité visuelle, logos et symboles, référencement de produits et/ou de services…) ;
  • la transmission d’un savoir-faire (ensemble des méthodes commerciales, marketing, logistique, informatique, de gestion…);
  • une assistance technique et commerciale au montage du projet, à l’ouverture du commerce et durant la durée du contrat.

De son côté, le franchisé s’engage à respecter un cahier des charges (normes définies par le franchiseur, etc.).

Pourquoi choisir sa franchise ?

Ouvrir sa franchise pour le franchisé :

  • Bénéficier d’un accompagnement du franchiseur pendant toute la durée du contrat
  • Bénéficier de la notoriété d’une enseigne
  • Éviter l’isolement de l’entrepreneur indépendant

Créer une franchise pour le franchiseur :

  • Se développer rapidement géographiquement
  • Augmenter son chiffre d’affaires
  • Bénéficier de la connaissance du terrain d’entrepreneurs locaux motivés
  • Répartir les investissements entre ses franchisés et lui

Comment trouver une franchise et choisir une enseigne ?

Le choix d'une enseigne doit se faire principalement en fonction de :

  • ses compétences personnelles et de ses envies (mieux vaut choisir un secteur d’activité qui séduit) ;
  • la dynamique du marché (certains secteurs sont plus florissants que d’autres) ;
  • ses capacités financières : s’il est possible de se lancer avec un capital de 10 000 €, il faut savoir que le franchiseur demande un apport moyen de l’ordre de 30% des investissements. Le montant moyen de l’investissement s’est élevé à 238 000 € en 2016. (source : Fédération française de la franchise) ;
  • son besoin d’accompagnement (d’une enseigne à l’autre, le soutien logistique et la « liberté » d’initiative laissée au franchisé sont plus ou moins importants) ;
  • la rentabilité des unités existantes ou des pilotes mis en place (prendre du recul par rapport aux informations données par le franchiseur, par exemple en rencontrant des franchisés ou des ex-franchisés).

Quels peuvent être les inconvénients de la franchise pour le franchisé ?

  • Le suivi du concept : même s'il est juridiquement indépendant, le franchisé doit respecter le concept commercial et suivre les modes opératoires de l‘enseigne. Le franchiseur dans le cadre de sa mission d’appui aux franchisés peut demander des éléments d’activité prévus au contrat de franchise.
  • Le coût : en plus des frais liés à une création d’entreprise (achat du fonds de commerce, travaux, stocks…), le franchisé rémunère le franchiseur (droit d’entrée, puis rétribution sous forme de redevances souvent calculées sur le chiffre d’affaires). Celui-ci peut en plus exiger des investissements importants (emplacement, mobilier, travaux d’installation)

Comment choisir l’emplacement ?

Même si le franchiseur fournit des études de marché et d’implantation, mieux vaut réaliser les siennes, en toute indépendance. Pour cela, organiser des rencontres avec la mairie, la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), l’association des commerçants du quartier, les agences immobilières, etc.
Certains franchiseurs mettent à disposition des outils précieux de géolocalisation avec analyse des zones de chalandise. D’autres imposent un local qu’ils ont trouvé ou dont ils sont propriétaires.
A noter que BNP Paribas dispose d’un pôle Franchise, composé d’une équipe d’experts dédiés. Ils suivent l’évolution du marché, la stratégie des diverses enseignes, leurs besoins en accompagnement des franchisés

Vous souhaitez devenir franchiseur ? 

Pour financer vos investissements BNP Paribas peut vous proposer des prêts professionnels sur des durées compatibles avec votre contrat de franchise ainsi que des solutions de crédit-bail mobilier (pour l’acquisition de votre matériel) et de crédit-bail immobilier (pour l’achat de vos locaux). L’octroi de ces prêts reste soumis à conditions et à acceptation de la Banque.