09/12/2021

RSE : comment s'engager ?

Formalités
RSE : comment s'engager ?

Aujourd'hui, chaque organisation peut améliorer son impact environnemental sur la société et faire baisser son empreinte carbone grâce à la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE). Trop souvent considérée comme étant le « privilège des grands groupes », elle concerne toutes les entreprises, quelle que soit leur taille et notamment les PME, qui produisent chaque année un tiers du chiffre d’affaires des entreprises françaises. 

Contrairement à une idée reçue, la responsabilité sociétale des entreprises n'est pas un concept nouveau. Outre-Atlantique, il a été formulé pour la première fois en 1953 par l'économiste américain Howard Bowen dans son ouvrage "Social responsabilities of the businessman". En France, l'idée est apparue dans les années 1990, à la suite du premier rapport du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC). Et depuis, elle a fait son chemin. Aujourd'hui, 60% des grandes entreprises françaises bénéficient d'une politique RSE performante et structurée, selon Bpifrance. Un chiffre qui n'a fait qu'augmenter année après année. 
 
La France fait d'ailleurs figure de bon élève dans cette course à l'impact positif en se hissant sur la 3e marche du podium mondial de la RSE, juste derrière la Suède et la Finlande, selon une étude réalisée en 2019 par EcoVadis et le Médiateur des entreprises. 
 
Souvent dotées de moyens moins importants que les grands groupes pour devenir plus responsables, les PME ont cependant tout à gagner à mettre en œuvre une stratégie RSE. Comment peuvent-elles s'engager dans cette transition ? 

Dans cet article, nous vous expliquerons : 

  • Qu’est-ce que la RSE dans une entreprise ;
  • Quel est l’intérêt de la RSE pour une PME ;
  • Quelles sont les actions RSE à mettre en place dans une PME ;
  • Comment mettre en place une stratégie RSE dans une PME ;
  • Comment une PME peut-elle se faire accompagner dans sa démarche RSE

Qu’est-ce que la RSE dans une entreprise ?

Selon la Commission Européenne, la RSE se définit comme la « responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société » et se caractérise par « l’intégration volontaire de préoccupations sociales et environnementales aux activités commerciales et aux relations avec les parties prenantes ». 
 
Pour les dirigeants, et pour l'ensemble des collaborateurs, la RSE représente donc un changement de paradigme. Il s'agit d'entamer une démarche en interne pour réduire ses émissions carbone et instaurer un management plus humain au bénéfice des collaborateurs. Sobriété, éthique, équité sont les maîtres mots de la RSE. In fine, l'objectif est d'améliorer l'impact que vous pouvez avoir sur la société et sur l'environnement. 

Quel est l’intérêt de la RSE pour une PME ?

Comme pour les grands groupes, la RSE constitue un véritable levier de transformation pour les PME. Elle est un facteur d'amélioration interne et externe, avec de nombreux avantages à la clé :  

  • Faire baisser l'empreinte carbone de votre entreprise nécessite d'optimiser son fonctionnement, d'en réduire les coûts en traquant les dépenses jugées "inutiles" et en optant pour des pratiques plus économes, comme le recyclage par exemple. 
  • La RSE permet de fédérer les collaborateurs autour d'un projet commun. Elle permet de souder les équipes entre elles. 
  • Elle représente également un gain en termes d'image. En adoptant une stratégie RSE, votre entreprise œuvre pour le bien commun et s'inscrit dans le sens de l'Histoire.  
  • Enfin, elle vous permet de rester en phase avec vos clients. Selon l'étude Earned Brand réalisée en 2018 par le cabinet Edelman, 65% des consommateurs achètent ou boycottent une marque en fonction de son degré d’implication RSE. L'engagement des entreprises en faveur de la société est devenu un élément décisif dans les décisions d'achat. 

Quelles sont les actions RSE à mettre en place dans une PME ?

Entre préoccupation environnementale et bien-être des salariés, les actions RSE doivent être mises en place avec un objectif à la fois écologique, social et économique. À ce titre, les possibilités d'amélioration sont nombreuses. 
 
Voici cependant celles qui doivent être prioritaires dans votre stratégie RSE :

∙      Optimiser votre consommation d'énergie (remplacer les équipements obsolètes par des modèles plus modernes et moins énergivores, adopter l’extinction automatique de l'éclairage la nuit, ne pas laisser en veille les ordinateurs…)
∙      Encourager les mobilités douces et les transports collectifs
∙      Réduire au maximum le gaspillage (installer des robinets automatiques infrarouge, sensibiliser les collaborateurs à la cuisine zéro déchet, remplacer les gobelets à usage unique par de la vaisselle lavable, limiter l’usage des imprimantes)
∙      Instaurer le tri et le recyclage des déchets 
∙      Recourir le plus possible aux matériaux recyclés
∙      Travailler avec des sous-traitants alignés sur vos nouvelles valeurs
∙      Favoriser l’empowerment*, l’octroi de davantage de pouvoir à vos collaborateurs et être à leur écoute
∙      Encourager la responsabilisation et la montée en compétences
∙      Garantir l'égalité homme / femme
∙      Garantir l'équilibre vie professionnelle / vie personnelle 
∙      Favoriser l'inclusivité et la diversité au sein de vos équipes 
 
Pour autant, l'adoption de la RSE nécessite un travail préparatoire car c'est l'entreprise dans son ensemble qui va devoir changer. 

Comment mettre en place une stratégie RSE dans une PME ?

La mise en place d'une stratégie RSE passe par plusieurs étapes nécessaires pour que le nouveau positionnement de l'entreprise soit compris et accepté par l'ensemble des parties prenantes. En effet, si ce repositionnement n’est pas adopté par l’ensemble de l’entreprise, il est voué à l’échec.  

Concrètement, il s'agit de :

  • Nommer un responsable RSE parmi l'équipe dirigeante : cela permet d’avoir un référent unique en charge de la nouvelle stratégie ;
  • Former l'ensemble des collaborateurs à la RSE pour les sensibiliser à ce sujet qui concerne toute l’entreprise. La formation ISO 26 000, disponible en ligne ou en présentiel, est l’une des plus demandées ;
  • Établir un diagnostic RSE pour identifier vos besoins et les changements à activer ;
  • Définir une charte RSE en interne : ce document doit énoncer la mission et les valeurs de l'entreprise mais aussi détailler les engagements pris par l'entreprise sur plusieurs sujets, notamment économiques, sociaux, environnementaux. Il doit également rappeler les règles de conduite ;
  • Définir un plan d'actions RSE et une feuille de route ;
  • En informer vos collaborateurs et vos équipes ;
  • Mettre en place des indicateurs pour mesurer l'efficacité de vos actions RSE ;
  • Monitorer la transformation grâce aux normes RSE, identifier les axes d'amélioration et les moyens de faire encore mieux ;

Une telle transformation n'est jamais simple à enclencher. Cependant, les PME peuvent s'appuyer sur un certain nombre de repères pour relever ce défi. 

Comment une PME peut-elle se faire accompagner dans sa démarche RSE ?

Le principal repère est la norme ISO 26000, premier standard international en matière de RSE, qui donne aux dirigeants les lignes directrices de la responsabilité sociétale ainsi que les clés de transformation de leur entreprise.
 
À la fois boîte à outils et guide pratique, elle aide les dirigeants à identifier l'impact des activités de leur entreprise sur l'ensemble de la chaîne de valeurs en prenant en compte sept questions centrales : 

-    la gouvernance, 
-    les droits de l'homme, 
-    les conditions de travail, 
-    l'environnement, 
-    la loyauté des pratiques, 
-    les questions relatives aux consommateurs, 
-    les communautés 
-    et le développement local. 

C'est le mode d'emploi de la RSE. 

En bout de chaîne, les labels RSE, comme la certification B corp France, le label LUCIE26000 ou l'évaluation Ecovadis permettent d'attester de la démarche RSE de votre entreprise et de son nouveau positionnement. 

Exemples d’actions RSE de PME

Aujourd'hui, les exemples de transformation RSE au sein de petites et moyennes entreprises sont nombreux. L'entreprise nantaise Titi Floris, spécialisée dans le transport de personnes en situation de handicap, a développé une flotte de véhicules propres et forme ses conducteurs à l'éco-conduite. Par ailleurs, elle pratique le tri sélectif sur l'ensemble de ses sites. En outre, elle a mis en place une gouvernance partagée et un indice d'égalité femmes-hommes pour garantir une stricte équité dans les rémunérations et les promotions. 
 
Autre exemple notable, la PME Aplix, spécialisée dans les fixations auto-agrippantes, met l'accent sur l'inclusivité en favorisant l'insertion des personnes en situation de handicap, ainsi que sur le bien-être au travail en prenant en compte les avis et les propositions de ses collaborateurs et en les soutenant en cas de difficulté. Aplix est également engagée pour l'environnement et mise sur l'économie circulaire*, l'achat responsable et l'éco-conception pour réduire son empreinte carbone. 

Ce qu’il faut retenir 

  • La RSE représente un levier de transformation pour votre entreprise, avec de nombreux avantages à la clé : réduction des coûts, image de marque, attentes de consommateurs ;
  • Elle vise à améliorer votre impact environnemental, social et économique ;
  • Elle permet de fédérer vos collaborateurs et vos équipes autour d'un projet commun ;
  • Elle nécessite d'impliquer chacune de vos parties prenantes et de définir une stratégie d'ensemble ;
  • Elle peut être mise en œuvre grâce à la norme ISO 26000.

 

*l’empowerment : il s'agit d'une notion qui vise à maximiser la participation des personnes autour d’objectifs de justice sociale et d’accès aux droits économiques et sociaux, en prenant en compte les phénomènes de pouvoir dans la société.

*économie circulaire : l’ADEME définit l’économie circulaire comme un système économique d’échange et de production dont l’objectif est d’augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et de diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus.