19/03/2021

Qu'est-ce qu'un microcrédit professionnel ?

Financement
Qu'est-ce qu'un microcrédit professionnel ?

Afin de financer votre projet entrepreneurial, il existe d’autres solutions de crédit pouvant se substituer au prêt bancaire classique. Focus sur le microcrédit professionnel, tremplin possible vers votre reprise ou création d’entreprise.

Régler les derniers investissements, payer le matériel pour équiper votre local, acheter une voiture pour vos déplacements professionnels ? Pour assurer le développement de votre activité et financer votre création ou reprise d’entreprise, il existe une solution : le microcrédit professionnel. Selon l’Observatoire de la microfinance, il s’agit d’un “outil de développement économique et social, permettant aux personnes disposant de faibles ressources porteurs d’un projet personnel, de bénéficier de prêts que leur refuse le système bancaire traditionnel”. Mais comment fonctionne-t-il ? Voici toutes les informations nécessaires pour pouvoir faire la demande d'un microcrédit professionnel.

Qui peut bénéficier du microcrédit ?

Si le microcrédit professionnel s’adresse le plus souvent aux porteurs de projet dans l’incapacité d’obtenir un prêt bancaire ou une autre solution de financement, certaines conditions existent : 

  • L’entreprise doit être en cours de création ou avoir moins de 5 ans d’existence ;
  • La personne qui sollicite le microcrédit professionnel doit le faire uniquement si elle n’a pas pu obtenir un crédit bancaire ;
  • Le besoin de financement bancaire ne doit pas excéder 10 000€ ;
  • Un tiers doit pouvoir se porter garant à hauteur de 50% du microcrédit accordé.

Quels sont les avantages du microcrédit professionnel ?

Si toutes ces conditions sont respectées, le demandeur peut alors bénéficier d’un microcrédit qui propose de nombreux avantages : 

  • Accessibilité : tous les entrepreneurs peuvent potentiellement avoir accès au microcrédit professionnel
  • Facilité et rapidité du remboursement : il est possible, selon les organismes prêteurs, de moduler les mensualités de remboursement du microcrédit professionnel. Dans la majorité des cas, le remboursement total du prêt n’excède pas 36 mois à 48 mois, sauf si l’organisme prêteur accorde un différé de remboursement
  • Taux d'intérêts fixes (7,5% à l’ADIE par exemple) 
  • Flexibilité : possibilité de différer le 1er paiement de 3 mois maximum et d'obtenir rapidement les liquidités

Comment obtenir un microcrédit professionnel ?

Contrairement au microcrédit personnel qui permet l’acquisition de biens, son pendant professionnel ne doit servir que dans le cadre du financement ou du développement d’une activité professionnelle : achat de stock, de matériel, etc. En tant qu'entrepreneur, si vous êtes dans cette situation, vous pouvez vous tourner vers des réseaux bancaires agréés ou des réseaux accompagnants tels que France active ou Initiative France. Il existe également des organismes qui financent des projets locaux tels que Créa-sol, une micro-banque de l’économie sociale et solidaire qui déploie les microcrédits sur la Région Sud-Provence Alpes Côte d’Azur, la Corse, la Réunion et la Guadeloupe. 

Tous les entrepreneurs peuvent bénéficier du microcrédit professionnel

Christian Damonte, directeur de Microcrédit Professionnel chez Créa-sol, nous présente le profil des bénéficiaires de microcrédit : “Il s’agit principalement de personnes en situation de demandeur d’emploi et/ou percevant des aides sociales. Nous sommes très vigilants sur l’analyse du profil du porteur de projet et de son adéquation au projet présenté. Les projets sont analysés sous l’angle de leur pertinence économique et de leur pérennité prévisionnelle.” Au sein de cette association, l’accompagnement n’est pas interne mais “les dossiers sont essentiellement transmis par les réseaux d’appui à la création d’entreprise:

  • La Banque des Territoires
  • Les Restaurants du cœur
  • LA NEF (coopérative financière)
  • Initiative FranceFrance
  • France Active
  • BGE (réseau d'accompagnement et d'aide à la création d'entreprise)
  • Les chambres consulaires
  • Les chambres de commerce
  • Les experts comptables 
  • Les banques."

L’ADIE, précurseure du microcrédit professionnel 

Parmi les experts du microcrédit professionnel, l’ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique) fait figure de pionnier. Depuis 1988, cet organisme finance et accompagne des entreprises créées ou développées par des chômeurs et des allocataires de minima sociaux. Bruno Gautier, Directeur Développement - Offre et services de l’entité présente les avantages du microcrédit professionnel : “Le principal avantage du microcrédit est qu’il rend accessible à tous, y compris les profils les plus modestes, le « droit à l’initiative économique ». Tout le monde, sans critère d’apport, de revenu ou de situation professionnelle peut avoir accès au financement et ainsi créer ou développer son entreprise. 55% des personnes qui contactent l’ADIE vivent sous le seuil de pauvreté et 38% sont titulaires des minima sociaux.”

L'association accompagne aussi le bénéficiaire dans son projet avec une formation totalement gratuite : “En amont de la création, l’ADIE propose à ceux qui le souhaitent la formation « Je Deviens Entrepreneur », un programme de 2 semaines pour accélérer la création de son entreprise, sous forme d’ateliers collectifs” ajoute Bruno Gautier. Cet accompagnement permet de “donner les bases de la création d’entreprise, bien finaliser et calibrer son projet et ainsi gagner un temps précieux et réduire ses frais.”

Le porteur de projet est aidé pour :

Après avoir obtenu son financement, l’entrepreneur pourra également bénéficier d’un suivi individuel régulier avec un coach ADIE qui pourra l’inviter à participer selon ses besoins à des ateliers collectifs sur des thématiques variées : vente, gestion des stocks et de la trésorerie, gestion administrative…

Cours collectifs et accompagnement numérique en ligne 

Pour répondre aux besoins liés à la crise sanitaire, l’ADIE a mis en place en 2020  une nouvelle plateforme d’accompagnement en ligne qui permet de bâtir un business plan complet mais aussi, à travers des fiches pratiques, des tests ludiques et des vidéos didactiques, d’acquérir et consolider les notions de base de la création d’entreprise indépendamment du secteur d’activité. Des ateliers collectifs de deux jours sont également proposés sur le thème du développement commercial : “En plus de permettre de mettre en réseau avec d’autres créateurs ou repreneurs d’entreprise de son territoire, cet atelier est une mine d’astuces pour se rassurer et envisager des solutions simples pour trouver des clients”, indique le Directeur Développement de l’association.

Comment rembourser un microcrédit professionnel ?

Il est tout à fait possible d’effectuer un remboursement anticipé du microcrédit professionnel, sans frais. Pour cela, il vous suffit d’avoir le montant total dû et ensuite régulariser votre situation financière. 

Bon à savoir : une règle majeure existe pour le microcrédit professionnel ! À l’ADIE, le montant du prêt moyen est de 4 500 euros. Le Directeur Développement de l’association nous en dit plus sur le remboursement de ce prêt : “Les crédits accordés par l’ADIE se remboursent mensuellement, sur une durée maximum de 36 mois incluant une possibilité de différé de 6 mois pour le paiement de la première échéance.”