15/07/2019

Business plan : définir ses besoins de financement

financement
Business plan : définir ses besoins de financement
L’une des étapes d’un business plan, concerne l’évaluation des besoins de financement de votre projet. Cette évaluation va vous permettre d’estimer la rentabilité de votre projet, anticiper les dépenses et ainsi déterminer les évolutions financières et commerciales de votre entreprise pour ses premières années d’existence. Retrouvez quelques conseils ci-dessous pour réaliser la partie financière votre business plan

À travers le plan de financement initial, il s'agit de vérifier que vous disposerez bien des fonds nécessaires pour lancer votre entreprise. Les informations devant apparaitre sur le plan de financement :

  • le montant des investissements de départ (droit au bail, matériel, etc.),
  • le besoin en fonds de roulement
  • la trésorerie indispensable pour parer aux dépenses imprévues.

Chacune de ces dépenses doit trouver un financement. Il peut s'agir :

Il va de soi que les montants de ces deux colonnes "besoins" et "ressources" doivent être équilibrés. Sinon, vous ne pourrez pas financer votre projet.

L’objectif du compte de résultat prévisionnel est de chiffrer la performance de votre future entreprise. Donc, dans un tableau, indiquez :

  • d'un côté les charges : charges externes (eau, électricité, loyer, entretien, assurances, honoraires, sous-traitance, communication, frais de transport…), charges de personnel (salaires et cotisations sociales), impôts et taxes (contribution économique territoriale, taxe d’apprentissage, taxes foncières…), achats consommés de marchandises (variation de stock), dotations aux amortissements et aux provisions.
  • et de l'autre, les produits : chiffre d'affaires et autres produits financiers ou exceptionnels.

La différence entre les deux correspond au résultat net de votre entreprise. S'il est positif, vous dégagerez des bénéfices. S'il est négatif, vous enregistrerez des pertes. Un bon moyen d'estimer la rentabilité de votre projet.

Pour minimiser les risques, mieux vaut être réaliste et prudent plutôt que d'avoir une vision trop optimiste de la croissance de son chiffre d'affaires en année N, N+1 et N+2.

Définir son seuil de rentabilité permet d'identifier le niveau de chiffre d'affaires minimum au-delà duquel votre entreprise va commencer à dégager des bénéfices. Attention, ne pas confondre le "seuil de rentabilité" avec le "point mort". Les deux sont issus du même concept mais le premier s'exprime en niveau de chiffre d'affaires alors que le second s'exprime en temps (nombre de jours, de mois ou d'années nécessaires pour être rentable).

Le plan de trésorerie doit vous permettre de savoir si les recettes que vous encaisserez la première année de votre activité seront suffisantes pour couvrir l'ensemble des dépenses. Mois par mois sur un an, vous devez donc indiquer dans un tableau tous les encaissements et les décaissements. En cas de solde négatif, donc de dépenses supérieures aux recettes, plusieurs options sont envisageables :

  • Soit revoir le business plan initial en cherchant à augmenter les recettes.
  • Soit disposer de plus de fonds propres.
  • Soit prévoir de négocier une ligne de trésorerie avec votre partenaire bancaire.

Si un mois donné, le solde de trésorerie est négatif, il faut trouver une solution et prévoir des crédits bancaires de fonctionnement comme par exemple l’affacturage, idéal pour accompagner la croissance d’une entreprise ou le découvert.

Vous projetez votre future activité sur trois ans afin de savoir si votre business model sera pérenne ou pas. Pour minimiser les risques, mieux vaut être réaliste et prudent plutôt que d'avoir la folie des grandeurs. Comme pour le plan de financement initial, ce plan de financement à 3 ans recense les besoins et les ressources à N, N+1 et N+2. Une mine d'or pour les parties prenantes de votre projet et vos partenaires financiers, car il permet notamment de préciser le montant des ressources nécessaires à votre future entreprise pour financer son programme d'investissements et son cycle d'exploitation.